Magny le bon sens

Clap de fin et suite

Comme vous l’avez constaté, il n’y aura que deux listes à l’élection municipale du 15 mars 2020.

Je n’ai en effet pas réussi à composer une liste de 29 noms avec autant de femmes que d’hommes.

Analysons les raisons de cet échec :

– comme je l’avais écrit, je me suis endormi en 2001 dans une relative confiance et je me suis réveillé en sursaut début décembre 2019. Le temps de reprendre mes esprits, d’examiner (en recherchant des preuves à l’appui) tous les points qui ne vont pas bien (et il y en a un paquet), de faire un site internet approprié en y ajoutant un forum, de rédiger une première lettre d’infos, le tout sur mon temps libre car je suis toujours en activité, nous étions arrivés au 20 décembre 2019.
J’ai démarré trop tard mais rien n’était prémédité, si cela avait été le cas, j’aurais démarré au moins 6 mois à un an plus tôt.

premier problème : comment éditer la lettre d’infos (A4 en recto verso) en 3800 exemplaires (autant que de logements) et comment la distribuer ? sachant que je n’ai aucun parti, ou groupement, politique derrière ayant un trésor de guerre pour financer et de l’aide pour distribuer. Résultat : très peu de notes d’infos ont été distribuées.

– je me suis dit : faisons une campagne 2.0, c’est-à-dire essentiellement par internet. Problème je m’aperçois rapidement que peu de gens utilise correctement internet. En effet, sur le site internet www.magny-le-bon-sens.fr j’avais donné la possibilité de mettre des commentaires et même d’initier de nouvelles discussions via un forum. Et bien, personne ne l’a utilisé. Un ami m’a dit : « utilise  Facebook ». J’ai suivi son conseil et j’ai créé un compte facebook. Plusieurs « amis » sont arrivés, en grande partie, des membres ou sympathisants d’autres listes. J’ai ensuite créé (bien tardivement car je ne connaissais pas leur existence) une page facebook accessible à tous.

– j’ai contacté et rencontré la presse locale (Actu78, gazette SQY et TV78). Je les remercie pour leurs articles et interviews.

– j’ai également réservé 6 salles pour faire des réunions publiques dans tous les quartiers de la commune, toutes se sont déroulées, même au Village, là où aucune liste ne va car les Hameaux ne sont leur problème. J’ai distribué une invitation pour ces réunions quasiment sur toute la commune. Dans le quartier du Buisson, des amis se sont occupés de la distribution.
Je pensais innocemment qu’il y aurait au moins 10 personnes par réunion.

Il faut vraiment être innocent pour penser cela car c’était sans compter sur :
l’individualisme et la démobilisation des gens (les gens ronchonnent mais attendent que ce soient les autres qui mouillent le maillot)

l’esprit partisan de certains et la peur du « que diront et penseront la famille, les amis, les voisins ? ».

En fait, très peu de personnes se sont déplacées.

Pour les gens dit de gauche, me rejoindre aurait été perçu comme une trahison vis-à-vis de Bertrand Houillon. Pensez donc, certains l’ont connu en culotte courte !! Ils n’ont pas compris que Bertrand n’est plus le même, qu’il est influençable et influencé par certains qui ont tout compris comment tirer les ficelles.

Les gens dit de droite préfèrent, quant à eux, l’original à une vague copie à tendance sociale. Ils n’ont pas compris que la droite, associé à En Marche, est en train de se tirer une balle dans le pied. En effet, les futurs conseillers municipaux En Marche deviendront grands électeurs et, lors du renouvellement du Sénat, ils renverseront la majorité de droite du Sénat. Si En Marche obtient la majorité au Sénat en plus de celle à la Chambre des Députés, ils auront les mains libres et il n’y aura plus de contre-pouvoirs.

– je n’ai pas non plus reçu les soutiens que j’espérais et que j’étais en droit d’attendre.  Certains me disaient qu’ils ne soutiendraient pas la municipalité actuelle pour des tas de raisons. Par contre, quand je leur demandais de me soutenir, ils avaient toujours une excuse.

depuis début janvier, je mets un programme détaillé sur le site internet et sur des articles et pages facebook. Je m’aperçois que les deux listes en présence ont ou commencent à piocher dans ce programme. Bravo !! allez-y, le programme est copieux. Dommage que ce sont ceux qui n’avaient pas de programme qui sont présents.

 

Je tiens à remercier les personnes qui m’ont apporté leur soutien et donné leur accord pour figurer sur la liste que je comptais mener. Je n’ai pas communiqué leurs noms car j’ai voulu les préserver tant que la liste n’était pas complète. Ils resteront donc anonymes, sachez simplement qu’il y en avait une dizaine.

 

En résumé, c’est pour éviter d’avoir à choisir entre les deux listes actuelles, que j’ai essayé de créer une alternative basée sur le parler vrai (transparence totale) avec une véritable démocratie participative (où chaque habitant participe, tout le contraire des 1,34 % qui ont donné leurs avis sur les 2,4 M€ pour le réaménagement de la pointe de Chevincourt) et tout ceci sans l’ombre d’un quelconque clientélisme.

Je me suis investi, j’ai mouillé le maillot, j’ai été insulté, menacé mais au moins je suis en paix avec ma conscience. J’ai fait le maximum, je ne peux pas faire l’impossible.

J’espère que, quelque soit le résultat de l’élection, personne n’aura à regretter pendant le mandat à venir (c’est long un mandat qui dure 6 ans).

Je ne donne bien évidemment aucune consigne de vote.
Chacun est libre, dans le secret de l’isoloir, de faire ce qu’il souhaite. Je pense que le taux d’abstentions, blancs et nuls sera élevé (il était à 36% lors des précédentes municipales en 2014, voir page Accueil).

Et la suite ?

Vous pensez bien qu’il y aura une suite quelque soit le résultat au soir du 15 mars 2020.

Il y aura création d’une association qui sera un think tank (traduction littérale : réservoir d’idées).

Ce sera un club de réflexion sur la vie locale à Magny les Hameaux et sur les entités avec lesquelles Magny les Hameaux est rattaché : agglo de SQY, PNR de la haute vallée de Chevreuse, syndicat des eaux …

Son but sera :

– de demander et d’obtenir une transparence complète de tout (projets, investissements, fonctionnements)
– d’expliquer simplement le pourquoi du comment aux habitants
– de proposer des idées
– d’organiser une démocratie participative autour de nos idées et de tous les projets proposés par la nouvelle municipalité
– et bien d’autres choses : organiser des réunions en faisant  faire venir des orateurs …

Si ce think tank avait existé depuis au moins 6 mois, la liste Magny le Bon Sens serait actuellement présente et remporterait les élections.

En un mot, cette nouvelle association sera un contre-pouvoir, sans réel pouvoir, hormis celui de la démocratie participative.

Je vous parlerais d’ici peu de ce club de réflexions, d’ici là, vous pouvez nous contacter à  contact@magny-le-bon-sens.fr

D’ici là également, d’autres articles apparaitront tant sur le site internet que sur facebook.

Je viens, à titre personnel, de commencer à satisfaire cette soif de transparence en demandant officiellement à M. le Maire la liste détaillée des subventions versées par la commune aux différentes associations de 2014 à 2020 (de 2014 à 2019 subventions réelles et 2020 subventions prévues).
Ce serait stupide de ne pas informer s’il n’y a rien à cacher.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter