Magny le bon sens

Pourquoi lancer une liste ?

Certains me disent : « lancer une liste aux municipales, à ton âge et sans soutien politique par derrière alors que de nombreux maires veulent arrêter, c’est de la folie ». Ces gens n’ont pas tort, je dois être un peu fou pour penser plus à l’intérêt général qu’à mon propre intérêt.
Je l’étais déjà, un peu fou, en 1995 quand j’ai lancé l’idée de jardins familiaux puis que j’ai suivi de très près le projet qui serait tombé dans les oubliettes si je ne l’avais pas fait. D’autres idées que j’avais fait mettre dans le programme électoral de l’époque (jumelage avec des villes étrangères, grande fête locale annuelle ..), idées que je n’ai pas suivies de près, n’ont jamais démarrées.

C’est début décembre 2019 que m’est venu l’idée de lancer cette liste pour les municipales de mars 2020.

Après avoir fait un mandat (de 1995 à 2001) dans l’équipe de Jacques LOLLIOZ, bien que personne ne m’ait demandé de repartir pour un nouveau mandat (un électron libre dérange beaucoup), je me suis endormi politiquement en 2001 en relative confiance et je me suis réveillé en sursaut début décembre 2019.

D’abord avec une réaction épidermique en apprenant que la pépinière de Gomberville et son centre équestre allait être remplacé par 44 logements et que le coût de la ferme péri urbaine s’élevait à 800 000 euros. D’autres informations m’ont rendu perplexe : les trois trous de golf, les 24 terrains de pétanque, la ferme de Buloyer à l’arrêt complet depuis 3 ans avec ses serres en délabrement et ses 4,5 hectares en friches.

A ce moment, j’apprends que le Maire de Magny est vice-président à l’agglo de SQY, en charge de la ruralité.
Qu’a-t-il fait et que fait-il pour sauver Buloyer et la pépinière ?

Je prends aussi connaissance de la volonté de création d’une filière laine (sic) à Magny et je me pose la question « pourquoi personne ne le fait ailleurs (beaucoup d’eau ? bassin de décantation et traitements des eaux souillées ?…).
Je me souviens ensuite du funérarium placé à côté de la salle des fêtes (je serai curieux de connaitre son taux d’occupation pour des mariages, communions ou événements familiaux).
Je réfléchis ensuite sur ce que j’appelle le clientélisme, du passé et du présent et je découvre un clientélisme délicat que j’appelle clientélisme du futur et qui fera l’objet d’un prochain article (attention !! cela va décoiffer).

Je me dis alors que Magny les Hameaux est devenu le terrain des bisounours et que l’ancien Maire, Jacques Lollioz n’aurait jamais fait ceci car il a les pieds bien plus sur terre.

Je me demande ensuite pourquoi les élus ‘La France Insoumise’ et Alain Le Vot, maire honoraire PC à l’époque, acceptent toutes ces couleuvres sans broncher.

Je me dis alors qu’ils ont tellement peur de perdre leurs sièges qu’ils sont près à toutes les concessions.

Je me mets alors à penser qu’il vaut mieux être, comme moi, un électron libre.

Sur ces entrefaites, France 2 diffuse pendant les infos un reportage sur la mairie des Molières avec son maire, chantre de la démocratie participative. Je me souviens que j’avais déjà abordé ce sujet et que la démocratie participative est tout à fait ce qui me correspond.
J’apprends également l’existence d’une charte à signer pour soutenir le Maire actuel, charte qui indique que Magny les Hameaux va devenir un laboratoire écologique. Sachant que dans un laboratoire, de nombreuses expériences échouent, je me pose les questions « qui va payer les pots cassés ? va-t-on demander aux habitants leurs avis ? l’a-t-on fait pour la filière laine ? non, pas du tout».

Trop, c’est trop, c’est décidé, je monte une liste qui s’appellera Magny le Bon Sens en faisant un clin d’œil à Magny les Hameaux et à son absence de bon sens.

Je crée alors un site internet, un fil twitter et un ami me conseille de lancer une page facebook.
Depuis la page facebook, je lance quelques invitations à des connaissances. Certaines acceptent (je les en remercie, ce sont de vrai(e)s démocrates), d’autres ne répondent pas et quelques unes (très peu) acceptent puis voyant qui je suis et que je me présente contre Bertrand, se déconnectent (Mdr).
Actuellement l’existence de Magny le Bon Sens est peu connu.
D’ici fin février (dépôt des listes au 28/02), je fais le maximum mais je ne peux pas faire l’impossible.
Si vous êtes en phase avec ces remarques et que vous avez une sympathie pour la démocratie participative, n’hésitez pas à nous rejoindre, à nous soutenir et à assister à des prochaines réunions publiques que nous allons organiser.
Si vous souhaitez organiser, chez vous, des rencontres sur ces sujets entre amis, indiquez-le-nous.

La liste, que je souhaite constituer, sera sans étiquette et accueillera des personnes de toutes sensibilités (gauche ou droite), des gens sérieux, humanistes qui font passer l’intérêt général avant leur propre intérêt.

Extrêmes et libéraux pro-Macronistes, s’abstenir.

Et vous, qu’en pensez-vous ? mon petit doigt me dit que je ne suis pas le seul à penser ainsi.
N’ayez pas peur, exprimez-vous.

Ce qu’il manque à Magny les Hameaux, c’est du bon sens et du parler vrai
Vous en avez ? saisissez alors l’opportunité que je vous offre. Venez me rejoindre.

Démarrer seul et réussir ensemble.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter