Magny le bon sens

Récapitulatif de notre programme

Après avoir détaillé et analysé le bilan du mandat municipal actuel et montré ses incohérences ainsi que son absence de bon sens et de parler vrai, place maintenant au programme de la liste Magny le Bon Sens, programme qui va se compléter et s’affiner au fil du temps, grâce à vous, démocratie participative oblige.

Il faut d’abord noter que nous sommes la première liste à mettre un début de programme sur la place publique.

Certaines de nos idées seront peut-être reprises par d’autres listes (tant mieux !!). Pour d’autres idées, nous serons taxés de doux rêveurs. La discussion sera alors ouverte.

Le bon sens, le parler vrai, une véritable démocratie participative sans l’ombre d’un clientélisme, voici nos objectifs à atteindre.

Cette page récapitule les différents points de notre programme. Certains points sont détaillés dans une page spécifique.

Cette page sera complétée au fil du temps. N’hésitez pas à y revenir régulièrement. Merci.

La première pierre de notre programme, ce sera vous.

Pourquoi vous ? tout simplement parce que nous voulons appliquer une véritable démocratie participative. Finies les commissions municipales verrouillées où il faut montrer patte blanche pour y entrer (quand on a la chance de connaitre leur existence) et où tout est réglé par avance. Place aux comités consultatifs et participatifs où tous les habitants et les élus pourront se retrouver pour inventer ensemble leur futur.

Certains diront alors : « dans ce cas, vous n’avez pas de programme puisque c’est nous qui allons l’établir ». La Palice n’aurait pas dit mieux. En fait, nous proposons des idées de départ, idées qui seront ensuite améliorées ou refusées ensemble. S’il le faut, nous réaliserons des référendums d’initiative locale.

« Vous êtes un doux rêveur » me direz-vous. Et bien non, ceci existe et fonctionne dans de nombreuses communes en France. Lisez notre article « une véritable démocratie participative ».

Magny les Hameaux, une commune agricole et maraichère aux portes de Paris

La première chose à faire est de remettre en culture la ferme de Buloyer. Il serait intolérable que, pour la quatrième année consécutive, ses terres soient en jachères. Savez-vous que pendant ce temps, l’agglo de SQY touche des subventions de l’Europe pour laisser des terres en jachères ? Remise en état immédiate des terres et des serres, pour les bâtiments on verra plus tard. Remise en exploitation avec deux maraichers (comme le préconise SQY Pousse).

Parallèlement à la remise en culture de la ferme de Buloyer, il faut immédiatement réexaminer la situation de la ferme de Gomberville (pépinière et centre équestre) et voir ce qui peut encore être sauvé. J’ai bien peur que ce ne soit  ‘Mission Impossible’ mais qui ne tente rien, n’a rien. Dans tous les cas, comme je l’ai déjà écrit sur www.magny-le-bon-sens.fr , ceci restera une tâche pour le mandat actuel. (voir page spécifique)

La liste Magny le Bon Sens s’engage à protéger, préserver, promouvoir et à mettre en valeur tout le patrimoine agricole de Magny les Hameaux.

Finances et impôts locaux :

Pas de dépenses inconsidérées, une gestion au plus près sans augmentation d’impôts.
Nous nous engageons à rendre tout limpide et compréhensible par chacun sans essayer de noyer le poisson tant sur les dépenses que sur les recettes.
Tout sera défini et choisi ensemble dans le cadre de comités participatifs ouverts à tous.

Les bonnes décisions ne peuvent arriver qu’après une bonne information, claire et complète.

Une commune où il fait bon vivre pour les seniors

Qu’on le veuille ou non, Magny les Hameaux est une ville dortoir. On y arrive pour y travailler dans toute la région parisienne. On y vient pour différentes raisons : son cadre de vie (campagne, forêts, le sport), le fait que les logements sont moins chers que dans les villes avoisinantes (ceci était vrai il y a quelques temps et beaucoup moins vrai actuellement).

Beaucoup d’efforts ont été fait, depuis plusieurs mandats, pour y accueillir au mieux les jeunes enfants. Le tissu associatif et sportif est important et il est consolidé à chaque fois par les nouveaux arrivants.

Par contre, quid des seniors ?

Arrivés à la retraite, certains seniors n’ont qu’une idée en tête : rentrer dans leur province (ou ailleurs). Par contre certains d’entre eux voudraient rester sur Magny (enfants à proximité, attachement …). Peuvent-ils le faire facilement ?

Certes, beaucoup est fait pour les laisser le plus longtemps possible à domicile (portage de repas). C’est très bien.

Par contre, la ville manque cruellement d’infrastructures qui leurs conviendraient : petits logements de plein pied, maisons partagées de style ‘pensions de famille’, maison de retraite de style EPAD. Il serait bien que la nouvelle équipe municipale aidée par un comité participatif réfléchisse à ces différents points.

Pour moi, les seniors doivent être au centre du village ou de la ville. Etant à mobilité plus réduite, ils profitent ainsi, au mieux, des commodités.

Création d’un comité de jumelage

C’est une richesse pour une ville que d’être jumelée avec d’autres villes européennes.

Actuellement Magny les Hameaux n’a aucun jumelage. Il serait temps de remédier à cette situation. Les premiers jumelages à effectuer sont à faire avec des villes dans des pays dont la langue est enseignée dans les écoles publiques de la commune. Au collège, les langues étrangères enseignées sont l’Anglais, l’Allemand et l’Espagnol. Un comité de jumelage devrait se constituer pour choisir le pays et la ville après contact avec des ambassades et consulats.

Un jumelage est aussi utile pour des échanges culturels, groupes musicaux …
Toute la ville doit être partie prenante dans un jumelage et chacun y trouver son compte.

Construction d’une halle ou marché couvert

Pendant le mandat 1995-2001, j’avais lancé l’idée d’un marché à Magny les Hameaux. Il m’avait été répondu : « n’y pense pas, Dominique, les normes sont draconiennes, il faut en plus des toilettes publiques … (et patati et patata) ». Depuis, l’opposition a mis cette idée au goût du jour et l’équipe municipale actuelle a suivi. Toujours apparemment dans l’optique d’un marché forain sur la rue. Les réponses, qui m’avaient été faites à l’époque, s’appliquent toujours.

La solution : construire une halle (ou marché couvert) avec au moins un toit (voir article spécifique qui va venir).

Ce marché est une nécessité dans une ville de 9500 habitants sachant qu’actuellement il n’y a aucun boucher, charcutier ou poissonnier excepté en supermarché.

La halle pourrait abriter des espaces spécifiques pour de tels commerces. Le marché pourrait se tenir le dimanche matin (il y a déjà un marché à St Rémy le samedi matin).

Cette halle pourrait également servir d’espace pour des événements associatifs.

Certains vont dire (et le disent déjà) : on ne trouve pas de commerçants.

Bien, déjà avec une halle, ce sera plus facile mais ce ne sera pas suffisant.

Il faut associer une thématique à cette halle permettant d’attirer des gens des villes avoisinantes (je rappelle que nous sommes, à la fois, dans l’agglo et dans le PNR donc avec un potentiel important d’acheteurs).

Une thématique attractive. Laquelle ? Je vais vous en proposer une dans un prochain article.

A quel endroit, cette halle pourrait-elle s’ériger ?
Dans toutes les communes possédant une halle (et il y en a beaucoup, de nouvelles ou restaurées), les halles sont toujours au centre du village ou de la ville.

Cela tombe bien, nous avons un endroit qui lui irait à merveille à cette halle : au carrefour avec Maison Environnement / parc urbain / habitations, le 4ème angle, le terrain est vide.
Endroit idéal en centre ville, pour construire une halle et un parking associé (et oui, il manque des parkings publics en centre ville).

Ce qu’il manque à Magny les Hameaux, c’est du bon sens et du parler vrai
Vous en avez ? saisissez alors l’opportunité que je vous offre. Venez me rejoindre.

Démarrer seul et réussir ensemble.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter