Magny le bon sens

Statistiques et pourcentages

Dans cet article je vais aborder des statistiques et des pourcentages.

1) les statistiques sont les statistiques d’utilisation du site www.magny-le-bon-sens.fr , c’est-à-dire le nombre de visites par mois et le nombre de visiteurs différents.

Le site a été mis en ligne le 23 décembre 2019. Normal car, comme je l’ai déjà écrit, je me suis réveillé en sursaut début décembre. Donc le temps de reprendre mes esprits, de réaliser ce qui se passe, de faire quelques recherches puis de réaliser le site, nous étions arrivés au 23 décembre.

Voici les statistiques de décembre 2019 et celles de janvier 2020 (du 1er au 26) :

Voici le détail jour par jour en janvier 2020 :

Donc, sur les 26 premiers jours de janvier, il y a eu 503 visites pour 277 visiteurs différents, certains visiteurs venant plusieurs fois.

Ces chiffres ne sont pas mirobolants mais ils sont plus que corrects (plus de 10 visiteurs nouveaux par jour), étant donné le peu de publicité qui a été faite. Ces chiffres prouvent que les habitants(es) sont intéressés(es) par notre liste.

 

2) des pourcentages très intéressants ont déjà été mis en bas de la page Accueil du site.

Les re voici :

Ainsi donc, en 2014, Bertrand Houillon a été élu par 37 % des électeurs inscrits sur les listes électorales de la commune (exactement 37.3 % que j’ai arrondi à 37 %), soit par un peu plus d’un électeur sur 3 (33.33 %). Il représentait alors toute la gauche et bénéficiait des acquis des mandats précédents. Ce qui n’est plus le cas maintenant car il sera jugé sur son premier mandat effectué en totalité et il ne représente plus toute la gauche. De nombreuses personnes qui l’ont soutenu et ont voté pour lui en 2014, m’ont dit qu’ils ne le feraient pas en 2020. Parlez-en autour de vous et vous serez surpris.

La droite avec Aurore Bergé et des moyens importants de communication a réalisé un score de 27 % (en réalité 26.7 %). C’était l’union de la droite maintenant ce ne sera plus le cas.

Les abstentionnistes et les votes blancs et nulls réalisaient 36 % (en réalité 36.1 %), c’est-à-dire presque autant que le score de Bertrand Houillon.

3) la synthèse de tous ces chiffres montre que la liste Magny le Bon Sens a toutes ses chances.

Elle est réellement apolitique, droite et gauche y sont conviés mais des gens sérieux qui font passer l’intérêt général avant l’intérêt personnel (d’eux-mêmes ou de certaines catégories ce qui, de facto, exclu les gens d’En Marche (*)).

La principale philosophie de notre liste est une véritable démocratie participative (pas une pseudo comme pratiquée par l’équipe municipale actuelle), pas seulement pour établir le programme mais pendant tout le mandat. Une démocratie participative comme pratiquée dans la ville des Molières (à proximité de Magny). Donc plus personne ne devrait pouvoir se dire abstentionniste ou mettre un bulletin blanc ou nul. On ne peut pas se dire mécontent si, quand on a la parole, on ne l’utilise pas. Dans ce cas, c’est de la mauvaise foi.

En prenant 12 % à la liste de Bertrand Houillon, 8 % à celle de droite et 10 % aux abstentionnistes, blancs ou nulls, la liste Magny le Bon Sens l’emporterait avec 30 %, les autres listes étant alors dans l’ordre à 25 %, 19 % et 26 % (abstentionnistes). Ceci est tout à fait jouable et explique la fébrilité de certains élus (je me suis récemment fait insulter et menacer par un conseiller municipal en charge d’une délégation, ceux qui le connaissent ne seront pas surpris).

Mais … cette politique (au sens noble, gestion de la cité) fiction, ne se réalisera qu’en levant deux contraintes :
– il faut que la liste comporte 29 noms répartis comme suit : maire – 8 adjoints – 13 conseillers municipaux éligibles et 7 conseillers municipaux qui ne seront pas élus mais qui seront en réserve en cas de défection d’un élu.
– il faut autant de femmes que d’hommes

Tout ceci pour vous dire que si vous voulez un véritable changement avec une vraie démocratie participative dans laquelle vous pourrez prendre une part active dans la gestion de la commune, si vous voulez que les élus travaillent pour le bien de tous (et pas seulement de certains copains) et si vous voulez un parler vrai en toute transparence, il va falloir que vous aussi vous « mouillez le maillot ».

Actuellement nous ne remplissons pas les deux contraintes ci-dessus. Par contre, il reste pile un mois (le dépôt des listes est fixé au 27 février). Après cette date, ce sera terminé. Soyez persuadé que si nous ne pouvons pas faire de liste, que : 1- dès 2021, les impôts locaux augmenteront de façon importante, 2-tôt ou tard, quand vous exprimerez votre mécontentement, un élu vous répondra (comme cela a été le cas récemment pour un habitant) : « si vous n’êtes pas content, vous n’avez qu’à quitter la commune ».

En résumé, un changement est possible mais ceux qui le souhaite, se doivent de s’investir.

Donc, venez nous rejoindre, assistez à nos réunions publiques, contactez- moi par mail à l’adresse contact@magny-le-bon-sens.fr , rejoignez notre liste ou, au moins, inscrivez vous sur notre liste de soutiens (en voyant votre nom, vos amis ou voisins feront peut-être de même).

Démarrer seul et réussir ensemble

Vite !! le 27 février, il sera trop tard.

(*)  pourquoi je ne veux pas travailler avec des gens d’En Marche ?
Si nous étions en 2017, vous pourriez dire : « c’est un a priori ». Hormis le fait que, pour moi, E. Macron a trahi le PS et F. Hollande, vous auriez raison, ce serait un a priori. Trois ans plus tard, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir la réalité : casse de l’industrie française bradée aux financiers, casse du modèle social français toujours au bénéfice des financiers, fracture sociale, violences ..
Savez-vous qu’actuellement 17 députés ont quitté la REM (République En Marche) et que Villani sera bientôt le 18ème. Sur le fil twitter, j’ai retweeté plusieurs infos de gens respectables qui soulignent, avec preuves à l’appui, les problèmes de la Macronie. Rejoindre En Marche, il y a trois ans, pourquoi pas, mais maintenant continuer à les soutenir, en sachant ce que tous savent, ce n’est plus possible.
Il est aussi à noter que la REM veut avancer masquée (en rejoignant de nombreuses listes de droite) afin d’avoir le maximum d’élus municipaux. Le but n’est pas la gestion des communes, non, mais avoir le maximum de grands électeurs afin de faire tomber la majorité de droite du Sénat et de prendre sa place. Imaginez ce que ferait la Macronie si elle disposait de tous les pouvoirs (députés et sénateurs). Ceci fait froid dans le dos.
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter